Les causes que La Santé et Plus supporte
janvier 20, 2019
Semaine 3 de votre plan d’entraînement dans le cadre du Défi Gatineau Tremblant
janvier 26, 2019

La planification, la clé pour de saines habitudes de vie

Comme vous l’avez peut-être lu dans ma présentation, depuis trois ans, j’ai décidé de prendre soin de ma santé.  Je m’entraine donc au moins 5 fois par semaine, souvent plus, et je mange sainement.  Lorsque j’échange avec des gens au sujet de l’entraînement, on me répète régulièrement cette phrase : « Je n’ai pas le temps de m’entrainer. »  Bien que j’aie déjà utilisé cette phrase dans le passé, je dois dire qu’elle me désole tellement… Je suis d’avis qu’il ne faut pas négliger notre santé et notre bien-être. Il faut donc accorder du temps aux activités qui nous permettent de bouger parce que les bénéfices sont si précieux pour nous.  En effet, depuis que j’ai une meilleure condition physique, j’ai plus d’énergie, j’attrape moins de virus, j’ai moins de courbatures, j’ai même plus d’entrain au travail, etc.  Que  demander de mieux?

Des stratégies pour y arriver

Certes, je l’avoue, notre style de vie effréné nous fixe plusieurs limites et nous force à faire des choix.  J’en sais quelque chose puisque ma vie de famille et mon travail me demandent énormément de temps.  Alors, quelle est la solution pour y arriver? Je crois sincèrement que la solution, si on veut vraiment prendre du temps pour soi, est la planification.  En ce qui me concerne, pour y arriver, je m’assure de planifier chacune de mes semaines en y introduisant des moments consacrés à mes entraînements.  Parfois, cela signifie pour moi un lever très tôt avant de me rendre au travail parce que mon horaire s’étend jusqu’en soirée.  Je dois donc également prévoir me coucher plus tôt parce que le sommeil est capital.  De plus, je prends le temps, la fin de semaine, de planifier mes repas pour la semaine à venir, et je me cuisine des repas et collations santé, question de sauver du temps durant la semaine.  De cette façon, je m’assure de me nourrir et nourrir ma famille convenablement et sainement.  Toute cette planification me permet d’atteindre un équilibre entre ma vie de famille, mon travail, mes entrainements et ma vie sociale.  Pour ne rien oublier, j’utilise un planificateur que je laisse bien en vue afin que ma famille et moi ayons l’information rapidement sous les yeux.

Bouger, une priorité

Je dois admettre, en toute sincérité, que mon changement de vie m’a obligée à exercer à moins grande fréquence certains de mes passe-temps plus sédentaires.  Toutefois, les bénéfices que je retire de mes nouveaux choix de vie sont inestimables et me permettent tellement de me sentir mieux que je considère ces « sacrifices » vraiment minimes.  Je vous encourage donc tous à prendre soin de vous en planifiant dans votre horaire des temps d’entraînement afin que vous puissiez miser sur votre santé.  Vous n’avez pas besoin de réaliser des entraînements très longs puisque 15 ou 30 minutes suffisent.  D’ailleurs, je vous partage un lien intéressant de l’Institut de cardiologie de Montréal qui vous donnera des informations pertinentes à ce sujet. Une autre possibilité s’offre à vous si vous n’arrivez pas à introduire des périodes d’entraînement dans votre horaire chargé : les déplacements actifs.  Si vous optez pour le vélo ou la marche pour vous rendre au travail et choisissez l’escalier plutôt que l’ascenseur, c’est une excellente idée!  Si vous habitez trop loin de votre lieu de travail, pourquoi ne pas vous stationner plus loin et en profiter pour marcher un peu? Vous voyez, tout est possible lorsque nous voulons vraiment bouger quotidiennement.  Dites-vous, après tout, que vous êtes maître de vos décisions et que vous seul pouvez changer vos habitudes.

 

Rédigé par Julie Bouchard, blogueuse pour La Santé et plus